img

Historique

En 2005, dans le cadre d’un réaménagement des prélèvements sur les paris hippiques, il a été jugé nécessaire de dégager une enveloppe pour participer au financement de projets au bénéfice de l’ensemble de la filière cheval, hors activité des courses.

Le Fonds Éperon, créé à cette occasion, a été mandaté pour gérer cette enveloppe. Le montant de celle-ci est à ce jour de 9.6 millions d’euros. Cette solidarité du monde des courses pour les autres secteurs de cette filière a été établie en compensation du monopole accordé aux sociétés mères pour l’organisation de paris sur les courses hippiques.
Cette enveloppe a donc permis au Fonds Eperon, depuis sa création, de faire émerger et de participer au financement d’un nombre important de projets tant au niveau national que régional, en mobilisant ainsi un important financement des collectivités publiques au bénéfice de la filière cheval . On considère qu’un euro attribué par le Fonds Eperon a pu générer l’apport de 3 euros de fonds collectifs.

Ces projets doivent servir l’intérêt général des divers secteurs de la filière (autres que les courses), en contribuant notamment au développement des territoires ruraux.